Quand on vous propose pour la première fois de monter sur un gyropode Segway™ – comme par exemple pour une balade ou un atelier d’initiation – il y a quelque chose de déroutant qui émane de l’engin. Comment cela peut tenir en équilibre sur 2 roues parallèles ?

Les questions et les affirmations empreintes d’inquiétudes fusent : « Où est la troisième roue ? », « Moi je vous préviens, je n’ai pas d’équilibre ! », etc.

Alors, votre formateur vous explique le fonctionnement de la machine, vous explique comment la piloter et vous donne les consignes de sécurité idoines. Ecoutez bien toutes ces consignes et ne vous laissez pas distraire pas votre inquiétude ou votre excitation !

Maintenant, vous voilà sur le gyropode. Le formateur reprend avec vous les points principaux de son exposé, et au bout de 2 à 3 minutes : vous voilà étonnamment à l’aise sur la machine.

A partir de là, vous être seul maître à bord, grisé par la facilité de maniement d’un gyropode – il fait ce que votre corps commande – vous en oubliez parfois toutes les consignes données par votre formateur : vous êtes trop concentré, trop relâché, trop optimiste, étourdi, voir surexcité. En tout cas, si vous ne prenez pas garde vous vous exposez à la chute.

Et une chute en gyropode Segway™ peut être violente car sa réception est totalement imprévisible.

Voici un florilège de chutes en gyropode : attention ça va faire mal !

1. Toujours rester maître de son gyropode. Aïe ! J’ai mal !

2. Pas de formation + trop de confiance-en-soi + mauvais réflex = chute. Aïe ! J’ai honte !

 

 

3. Une Busherie… Aïe ! J’ai mal !

4. Attention à la perte d’adhérence. Aïe ! J’ai honte !

5. Ne cherchez pas les limites du gyropode. Trop tard… Aïe ! J’ai trouvé !

Une petite compilation pour la route !

Florian-Crédit vidéo YouTube.com, Daylymotion.com, Wat.tv, Da-Kolkoz.com, Tuxboard.com / Crédit photo supersegway.com